Bonsaï Création
Rempoter son bonsaï
Cet article vous explique comment rempoter correctement votre bonsaï

Le rempotage est une étape essentielle dans la création et l'entretien d'un bonsaï. En effet, c'est en partie par ce procédé (et la taille des feuilles) que l'on conserve la petite taille de son spécimen.

On rempotera de préférence à la fin de l'hiver ou au début du printemps. Ceci permettra le développement du système racinaire lorsque les températures seront plus favorables.

Extraction du pot actuel

Avant de rempoter, il faudra ôter votre bonsaï de son pot actuel. Pour ce faire, utilisez un couteau pour séparer la motte des paroies du pot. Faites glisser lentement le couteau entre la terre et le rebord du pot.

Une fois le tour effectué, déposez la paume de la mains sur la terre, en serrant le tronc dans le creux du pousse, puis retournez l'arbre. Ce dernier devrait se séparer du pot.

Taille des racines

Il faut en suite procéder à la taille des racines. On démèlera ces dernières à l'aide d'une fourchette par exemple. On retirera ainsi la plus grande partie de la terre du système racinaire. Une fois le tout démélé, on coupera les racines trop longues à l'aide d'une paire de ciseaux propres et aiguisés. On veillera à couper aussi les racines en mauvaise santé si il y en a.

Traitement de l'ancienne terre

Tamisez finement l'ancienne terre que vous avez ôté des racines. Elle nous servira pour faire les finitions du rempotage.

Les grains plus gros seront utilisés pour réaliser la nouvelle terre.

Préparation du pot

Le pot doit être propre et sec. Vous pouvez réutiliser l'ancien pot ou opter pour un pot plus grand, ce qui favorisera la croissance de l'arbre. On déposera sur les orifices du fond du pot une grille en plastique pour permettre une meilleure évacuation du surplus d'eau. Vous fixerez cette grille au pot, avec du fil de cuivre.

Afin de tenir la motte en place, il faudra percer 4 orifices (un dans chaque coin) pour y passer du fil de cuivre, qui une fois l'arbre en place, aideront ce dernier à ne pas bouger.

Déposez sur le fond du pot une fine couche d'akadama moyen, puis le mélange approprié à votre spécimen (consultez la fiche spécifique à votre arbre).

Déposez votre arbre dans le pot et fixez les racines avec les 4 fils de cuivre.

Remettez une couche du bon mélange sur le dessus et tassez le tout afin de faire pénetrer la terre dans le système racinaire.

Recouvrez le dessus de la motte avec la terre finement tamisée pour faire la finition.

Arrosez le dessus de la terre avec un vaporisateur.


cet article vous a interessé ? L'article est interessant L'article n'est pas interessant

source : Aucune
redigé le 14/10/2007, mis à jour le 16/12/2007
Logo Bonsaï Création
conditions d'utilisation |crédits | navigateur | W3C